Musique en cours

Title

Artist

Background

Baromètre de l’ADFE… 80% des Français ne veulent pas rentrer…

Ecrit par le 30 août 2019


On revient aujourd’hui sur un rapport de l’ADFE qui fait l’effet d’une bombe, à 9 mois des prochaines élections consulaires… L’Association des Français du Monde – proche de la gauche républicaine – révèle que 80% des français de l’étranger interrogés ne prévoient pas de rentrer en France… Un pourcentage très important, alors que 3 millions de Français vivent à l’étranger… Mais ce sondage n’arrive pas par hasard et pourrait permettre à la gauche de se positionner pour le renouvellement des conseillers et délégués consulaires, et faire évoluer la composition des Sénateurs des Français hors de France… Un résultat qui laisse aussi préfigurer d’une forme d’émigration que la France n’avait jamais connue…

Mais cette vaste étude laisse apparaître aussi d’autres problématiques inhérente aux Français établis hors de France :

  • comme l’impossibilité d’avoir un compte bancaire en France lorsque aucun accord n’est passé entre le pays de résidence et la France…

  • que faire lorsqu’un Etat est incapable de renouveler un visa ?

  • quelles conséquences pour les résidents en vue du Brexit, le 31 octobre ?

  • Que faire en cas d’instabilité dans le pays de résidence ?

Par ailleurs, les questions liées à la retraite et la santé reviennent avec insistance dans ce rapport qui a intérrogé près de 16 000 français de l’étranger… 47% des répondants ont ainsi mis en avant la problématique des retraites, car le système de cotisation de la Caisse des Français de l’Etranger est jugé comme beaucoup trop cher et trop restrictif… 

La réforme du certificat d’existence pose aussi question, dans la mesure où l’on ne sait pas encore quelles autorités locales seront habilitées à le délivrer ? À quel coût ? Et comment procéder aux démarches électroniques lorsque l’on est pas habitué aux nouvelles technologies ?

Les questions de santé tournent autours de l’utilisation de la carte vitale, qui n’était pas acquise dans tous les pays… Or, la situation a évolué, et tous les cotisants à la Caisse des Français de l’Etranger peuvent désormais l’utiliser… Cela permet donc de ne plus avancer les frais pour les soins prodigués dans les établissements partenaires et les établissements français… Mais aussi de bénéficier de remboursements plus courts… Et d’échanges sécurisés…

Enfin, les Français de l’étranger étaient interrogés sur le Grand Débat… Et selon l’ADFE, les points qu’ils ont mis en avant n’ont pas été pris en compte… Parmi celle-ci, le retour en France ; le changement climatique ; et des problématiques locales, comme celle des Américains accidentels…

Les élections consulaires devraient donc permettre d’y voir plus clair pour l’ADFE et la gauche… Mais les 2 à 8% des votes récoltés lors des élections Européennes font planer un certain doute…


%d blogueurs aiment cette page :