Musique en cours

Title

Artist

Background

Chirac : Un président, la France, le Monde

Ecrit par le 27 septembre 2019


On revient évidemment sur le décès de Jacques Chirac, survenu hier matin, à l’âge de 86 ans… Il aura présidé à la destinée des Français durant 2 mandats et 12 ans, entre 1995 et 2007… C’est son gendre – Frédéric Salat-Baroux – qui a annoncé son décès « au milieu des siens, paisiblement »… C’est donc près d’1 demi-siècle de vie politique française qui prend fin… Jacques Chirac avait entamé sa carrière au conseil municipal de Ste Féréole (Corrèze) en 1965… Il devint ensuite Député, Président du Conseil Général de Corrèze, une première fois Premier Ministre sous Valéry Giscard-D’Estaing (74-76), puis avec François Mitterand, en 86… Il sera également Maire de Paris, et fondateur du RPR… Avant 2 échecs pour accéder à l’Elysée (81 et 88), avant d’accéder à la fonction suprême en 1995… Son septennat, puis le quinquennat qui s’enchaîneront seront marqués par quelques réformes comme la fin du service militaire et l’interdiction de fumer dans les lieux publics… Il connaîtra de nouveau la cohabitation avec les socialistes durant 5 ans sur les 12 à l’Elysée… Mais aussi quelques échecs, comme les grandes grèves de 97, les émeutes des Banlieues de 2005 et le non a référendum à la Constitution Européenne en 2005… Parmi les faits marquants au niveau international, l’opposition à la guerre en Irak, en 2003… 

Restera également de Jacques Chirac, sa passion pour les arts primitifs, qui amènera à la création du Musée du Quai Branly, à Paris, en 2006, et la présidence de la Fondation Chirac depuis 2008… Sur un plan personnel, Jacques Chirac avait épousé Bernadette Chodron de Courcel, en 1956, avec qui il a eu deux filles et une fille adoptive… Son aînée, Laurence, est décédée en 2016, ce qui avait ébranlé l’ancien président…
Cette passion avec l’étranger, était très réciproque… Passé par la summer school d’Harvard, il était un grand passionné du Japon, où il se rendit une 50taine de fois, et un grand connaisseur des arts premiers… Le Musée du Quai Branly renforça notamment les liens avec l’Afrique… Parfaitement bilingue anglais, il maîtrisait aussi le japonnais et le mandarin et fût récipiendaire de décorations internationales, comme la Grand-Croix en Afrique du Sud ; la Grand-Croix de Monaco, au Maroc, en Hongrie, en Espagne, au Brésil, en Finlande, en Italie, en Pologne et au Portugal… Une relation plus complexe avec les Etats-Unis, notamment marquée par le refus de s’engager dans la guerre en Irak… 

Les hommages nombreux se sont donc multipliés à travers le Monde, notamment au Japon (où Jacques Chirac avait fait une 50taine de voyages)… Il s’y rendra pour la première au début des années 50, et resta fasciné par sa dimension épique et chevaleresque… Des mythes fondateurs de l’Archipel, il se plongera avec passion dans la littérature, la poésie, le théâtre, mais aussi la dimension spirituelle et philosophique du pays… Sur le plan politique, il aime le volontarisme industriel et un capitalisme tempéré par le social… Une dimension comparable à la France… Il aimera, enfin la simplicité, sobriété et humilité de la cérémonie du thé…

De l’Afrique, il gardera près de 40 visites sur le continent durant sa présidence… Combattant les maladies comme le paludisme et le SIDA, il bénéficiait en retour du soutien diplomatique des dirigeants africains… Une proximité avec Omar Bongo, Blaise Compaoré et Denis Sassou Nguesso sera stigmatisé par la notion de Françafrique… Les troupes françaises seront d’ailleurs engagées en Centrafrique, Tchad et Côte d’Ivoire notamment sous sa présidence… Il sera, enfin, le premier président français à reconnaître la responsabilité de l’Etat français dans les rafles contre les Juifs sous l’occupation…

Et de nombreuses réactions sont parvenue des personnalités politiques françaises en Métropole et hors de France… Elles sont à retrouver sur le site lesfrançais.press...


%d blogueurs aiment cette page :