Musique en cours

Title

Artist

Background

Débat sur la jupe masculine, éoliennes flottantes, bus à hydrogène et la synagogue de Tomar réouverte

Ecrit par le 29 octobre 2019


Dans l’actualité portugaise de ce mardi 29 octobre…

 

Un homme en jupe… à l’Assemblée de la République. Rafael Esteves Martins, l’attaché parlementaire de Joacine Katar Moreira, première députée du mini-parti de gauche Livre, s’est présenté vêtu d’une jupe masculine il y a quelques jours au Parlement. Depuis, le débat agite la classe politique et médiatique. Il est à la Une ce matin du journal i. La mairie socialiste de Lisbonne s’est invitée dans ce débat en publiant la photo d’une statue de Dom Afonso Henriques, le premier roi du Portugal, dans sa tenue d’époque. Avec ce message : « Des hommes en jupe ? Nous en avons. Depuis des temps immémoriaux. »

 

La première éolienne flottante du projet WindFloat Atlantic a largué les amarres la semaine dernière au large du Portugal. Cette innovation a été déployée à 20 km de Viana de Castelo, dans le nord du pays. Deux autres exemplaires, assemblés dans le port de Ferrol en Espagne, devraient être installés dans les eaux portugaises ces prochains mois. Ils formeront ainsi « la première ferme éolienne flottante d’Europe continentale ». La capacité totale d’environ 25 mégawatts permettra de couvrir les besoins de 60 000 personnes. Ce projet est porté par un consortium notamment dirigé par EDP, le groupe électricien portugais, son homologue français Engie et l’Espagnol Repsol.

 

Innovation toujours. Le premier bus à hydrogène fabriqué au Portugal s’apprête à envahir l’Europe. Le H2 Gold City, c’est son nom, est fabriqué par l’entreprise Caetano et il a été dévoilé la semaine dernière. Les premières commandes sont en cours pour une mise en circulation dès l’année prochaine. La pile à combustible de ces bus propres peut se recharger en neuf minutes pour une autonomie de 400 kilomètres. Et jusqu’à 87 passagers peuvent y prendre place.

 

A chaque jour son lot de révélations à la suite de la naissance du bébé sans visage. La clinique privée de Setubal où la mère avait effectué ses trois échographies n’a aucune convention avec l’Etat. L’Administration régionale de santé l’a annoncé hier dans un communiqué. D’autres irrégularités ont été relevées. Le 7 octobre pour rappel, un enfant est né sans yeux, sans nez et une partie du crâne, sans que sa mère ne fût mise au courant de ses graves malformations durant la grossesse. Le médecin qui l’a suivi a été suspendu.

 

La plus vieille synagogue du Portugal vient de rouvrir. Elle est située sur la municipalité de Tomar, qui a investi 280 000 euros pour des travaux de rénovation qui ont duré deux ans. La synagogue a été érigée au milieu du 15e siècle avant d’être abandonnée très longtemps. Ce n’est qu’en 1921 qu’un juif polonais a entrepris de la rénover. Elle abrite aujourd’hui le musée luso-hébraïque Abraham Zacuto.

 

Un mot sur la météo d’aujourd’hui, il va encore pleuvoir. Cette fois à Lisbonne, Santarem et Leiria, et dans tout le nord du Portugal, au-delà de Viseu. Les précipitations seront plus régulières qu’ailleurs dans la capitale, par exemple, ainsi qu’à Viana do Castelo. Dans le reste du pays, soleil et ciel partiellement nuageux sont au programme. Côté températures, on annonce ce matin un minimum de 10 degrés à Guarda et un maximum de 18 à Lisbonne, où il fera 22 l’après-midi. Ailleurs, 21 degrés sont prévus à Porto, 23 à Evora, Beja et Faro et jusqu’à 24 à Leiria et Santarem.


%d blogueurs aiment cette page :