Musique en cours

Title

Artist

Background

Décès de Simon Gautier : le temps du deuil et des polémiques

Ecrit par le 23 août 2019


On revient ce matin sur la disparition de Simon Gautier, en Italie… Le corps du jeune homme de 27 ans a été retrouvé sans vie, dimanche dernier, le 18 août, au fond d’un ravin, près de la ville italienne de Policastro…

Or de nombreuses questions se posent à la suite de ce tragique événement… D’autant plus après les nombreux espoirs de le retrouver vivant, car Simon Gautier était partis avec de l’eau et des vivres pour plusieurs jours… De plus, lorsqu’il a contacté les services de secours italiens, il paraissait calme et sa famille et ses proches eux aussi étaient optimistes…

Mais plusieurs éléments soulèvent des polémiques et l’autopsie réalisée sur le corps permettront de répondre à la question essentielle : de quoi est-il mort et surtout, quand est-il mort ? Désormais on le sait, 45 minutes après son appel. Cependant, cela n’influe pas sur les dysfonctionnements constatés.

Première polémique : la géolocalisation du jeune homme… L’Advance Mobile Location – qui existe depuis 2014 – aurait pu aider à géolocaliser Simon Gautier, grâce à l’envoi automatique des coordonnées GPS si les secours sont contactés par SMS… Or, la technologie n’a pas encore été mise en place en Italie, ni en France d’ailleurs…

Le délai d’intervention interpelle lui aussi : Simon Gautier a appelé les secours le 9 août à 9h du matin… Mais les carabiniers de Lagonegro n’ont lancé les recherches qu’au crépuscule et l’hélicoptère n’a été mobilisé que le lendemain midi… Pire, les extraits de vidéosurveillance du jeune homme n’ont été diffusés qu’une semaine plus tard…

Les moyens engagés étaient-ils suffisants ? C’est l’une des principales critiques formulées par la mère du jeune homme… La zone de recherches de 140km2 était vaste… Or l’effort reposait sur une quinzaine de ses amis…

De plus, les services diplomatiques ont rapidement remercié les autorités italiennes pour les moyens mis en place, alors que le député des Français d’Italie, Meyer Habib, doutait de celle-ci… Dans un tweet, il s’interrogeait : « Aurions-nous pu être plus rapides dans la mobilisation des secours ? Hélas sans doute »…

Finalement, seuls les médias ont rapidement pris la mesure de la disparition du jeune homme… Cela n’aura pas été suffisant, et toutes ces questions en suspend n’ont pas fini d’alimenter les polémiques…

Lire l’article au complet sur Les Francais.press


%d blogueurs aiment cette page :