Musique en cours

Title

Artist

Background

Démission au gouvernement, Centeno toujours en pole pour le FMI, bad buzz à l’aéroport de Faro

Ecrit par le 30 juillet 2019


Dans l’actualité portugaise de ce mardi 30 juillet…

 

C’est l’affaire qui anime la classe politique portugaise cet été. La polémique autour des kits incendies a entraîné hier une démission au sein du gouvernement. Francisco Ferreira, l’adjoint du secrétaire d’Etat de la Protection civile, a quitté ses fonctions. C’est lui qui avait recommandé l’achat de milliers de kits dans le cadre du programme Village sécurisé. Problème, ces kits distribués aux habitants lors d’incendies sont composés de cache-cous qui contiennent des matières inflammables. Le Parti social-démocrate demande désormais la démission du ministre de l’Administration interne.

 

Le PSD, justement, poursuit son chemin de croix avant les élections législatives d’octobre. Le principal parti de droite et d’opposition est « au bord de l’abîme », annonce en une ce matin le journal i. Son président, Rui Rio, rencontre toutes les peines du monde à bâtir une liste de candidats pour les postes de députés. Les négociations locales sont houleuses et la direction du PSD doit se réunir aujourd’hui, annonce le quotidien, « dans un climat de haute tension ».

 

Mario Centeno est-il oui ou non toujours en course pour la présidence du FMI ? L’agence de presse Bloomberg annonçait hier que le ministre des Finances portugais avait été mis hors course par Paris. La France coordonne en effet le processus de nomination pour la direction du Fonds monétaire international. Mais le gouvernement français a démenti cette information. Mario Centeno figure toujours parmi la liste des cinq noms européens pour le poste. Il bénéficierait même d’un gros soutien en France. Le successeur de Christine Lagarde sera connu à la rentrée.

 

Les oeuvres de Joe Berardo pourraient finalement être saisies. Selon le journal Publico, la justice aurait pris cette décision à la demande de trois banques portugaises, à qui l’homme d’affaires doit près d’un milliard d’euros. Sa collection d’art moderne actuellement exposée à Belém, son bien le plus précieux, avait été donnée en garantie auprès des créanciers. Mais Joe Berardo a fait savoir hier qu’il n’avait reçu aucune notification en ce sens. 

 

Un bad buzz pour l’image de l’Algarve. Hier, une publicité destinée à promouvoir le tourisme en France a été diffusée sur les réseaux sociaux de l’aéroport de Faro, qui l’avait pourtant refusée. Celle-ci invitait les touristes à fuire la confusion qui règne en Algarve pour aller se reposer du côté de Marseille. Le gouvernement portugais n’a pas du tout apprécié et a demandé des explications à la direction de l’aéroport de Faro. Au final, l’agence de com Brandworkers, à l’origine de cette pub, a assumé l’entière responsabilité de cet échec.

 

Belenenses aura un fort accent lillois cette saison dans le championnat portugais. Le troisième club de foot de Lisbonne, qui vit dans l’ombre du Benfica et du Sporting, va recevoir cinq joueurs en provenance du nord de la France. Ce sont principalement des jeunes, dont quatre sont prêtés, et un transféré. Ils évolueront en Liga NOS cette saison. Cette arrivée massive s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre Belenenses et le Losc, dont le directeur sportif n’est autre que le réputé portugais Luis Campos.

 

Enfin la météo, fini la pluie, aucune averse n’est annoncée aujourd’hui au Portugal. Quelques nuages sont prévus ici et là, mais rien d’alarmant. Vous allez pouvoir profiter du soleil sur l’ensemble du pays. Côté températures, les minimales ce matin oscillent entre 9 dans le nord-est et 17 à Faro. Cet après-midi, il fera 26 à Lisbonne, 22 à Porto, 25 à Sagres et jusqu’à 32 à Faro. A noter que les districts de Lisbonne, Leiria et l’Algarve sont en alerte jaune en raison du vent sur la côte.


%d blogueurs aiment cette page :