Musique en cours

Title

Artist

Background

Des différences de vue légères mais réelles entre Macron et Merkel

Ecrit par le 23 octobre 2019


On revient ce matin sur l’entente au sein du couple franco-allemand… Et quelques subtiles divergences de vue apparaissent sur les principaux enjeux européens, malgré la volonté de faire front commun… Tour d’horizon de ces sujets…

Concernant le Brexit, Emmanuel Macron a salué l’accord et Boris Johnson… Le Président français espère ainsi écarter tout délai supplémentaire concernant la sortie du Royaume-Uni de l’UE… La Chancelière allemande se montrant, elle, plus clémente… Elle a cependant rappelé que le Marché Unique était très bine ancré dans la structure économique européenne, et que Londres devait définir elle-même les modalités des relations commerciales après sa sortie de l’Union… Le même jour, le gouvernement britannique achetait des encarts publicitaires dans les journaux allemands, pour appeler les entreprises du pays à prendre leurs dispositions pour continuer à commercer avec les Britanniques…

Concernant l’élargissement, Emmanuel Macron a réitéré son refus d’élargir l’Union Européenne, prononçant cette condamnation : « L’Europe ça ne marche pas à 27, comment expliquer que ça marche mieux avec plus de membres ? »… Il faisait notamment référence aux discussions entamées avec l’Albanie et la Macédoine du Nord… De son côté, Angela Merkel est allé dans le sens de la France sur la Réforme de la procédure d’admission de nouveaux membres, mais considère que le timing d’ouverture des discussions avec l’Albanie et la Macédoine du Nord est le bon… Et selon des sources diplomatiques, Angela Merkel, les Etats d’Europe de l’Est, la Commission et le Président du Conseil ont tenté de convaincre Emmanuel Macron de faire tenir ses promesses à l’UE, en vain… La Chancelière espère cependant que les discussions avec les 2 pays des Balkans se rouvriront avant la présidence tournante de la Croatie en 2020… Angela Merkel ayant bien pris la mesure de l’influence russe et chinoise dans la région… Alors que les Croates, au pouvoir des Conseils des ministres lors du premier semestre 2020, espèrent bien donner un nouvel élan à l’élargissement, notamment lors du sommet de Zagreb, en mai prochain…

Concernant la composition de la prochaine Commission européenne, Emmanuel Macron s’est ému du rejet de la candidature de Sylvie Goulard, affirmant qu’elle avait été victime d’un règlement de compte… Pointant du doigt « l’hégémonie de certains partis qui avaient l’habitude de fonctionner seul »… Il proposera donc une nouvelle candidature pour que la Commission soit en place au 1er décembre…
Enfin, s’agissant de la Turquie, le Président français considère que l’attaque contre les Kurdes n’a pas « été un grand succès pour l’Europe »… Appelant davantage de solidarité et de puissance… Angela Merkel a trouvé « dommage », le fait que l’attaque turque ait repoussé la quête de solution politique en Syrie… Une façon de ménager les susceptibilités des 3 à 3millions et demi d’allemands d’origine turque, afin de ne pas rajouter de la tensions entre turcs et kurdes…


%d blogueurs aiment cette page :