Musique en cours

Title

Artist

Background

Du changement pour les RNH, le gouvernement bientôt dévoilé, l’appli MB Way taxée et sport auto à Estoril

Ecrit par le 10 octobre 2019


Dans l’actualité portugaise de ce jeudi 10 octobre…

 

Du changement pour le statut résident non habituel. Ceux qui veulent bénéficier de régime fiscal, et donc d’une exonération d’impôt sur le revenu durant dix ans, ne devront plus justifier leur activité à forte valeur ajoutée lors du dépôt de candidature. Ce n’est que lors de la déclaration d’impôts chaque année qu’ils devront indiquer le métier qu’ils exercent. Le fisc pourra alors leur demander des justificatifs. Une manière pour l’Etat portugais de mieux contrôler les RNH. Car sur ses 30 000 bénéficiaires, ils ne seraient qu’environ 10 % au final à exercer une activité à forte valeur ajoutée.

 

Le prochain gouvernement portugais sera annoncé la semaine prochaine. Le 21 ou le 22 octobre, a précisé hier Antonio Costa. Le Premier ministre socialiste, à la suite des élections législatives de dimanche, est en train de négocier avec les différents partenaires de gauche. Avec l’objectif, dit-il, d' »assurer la stabilité politique du pays ». A priori, une nouvelle alliance entre le PS et le Bloc de gauche devrait être annoncée.

 

Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de MB Way. Cette application mobile permet de réaliser des achats ou de faire des virements en temps réel en un seul clic, avec le seul numéro de téléphone. La Caixa Geral de Depósitos, la plus grande banque publique portugaise, vient d’annoncer qu’elle taxerait à partir de janvier les opérations bancaires effectuées avec MB Way. A hauteur de quasiment 90 centimes pour chaque virement. Les utilisateurs de moins de 26 ans ne sont pas concernés. A noter que ces frais sont déjà en vigueur dans plusieurs autres banques, comme la BPI, Santander ou le Crédit Agricole.

 

Les hôpitaux de l’Algarve manquent d’anesthésistes. Pour répondre aux besoins des patients, ils ont décidé de faire appel à sept anesthésistes espagnols, qui sont payés 50 euros de l’heure. Le Diario de Noticias, qui rapporte cette info ce matin, indique que ces professionnels sont issus de l’entreprise Quironsalud, le plus grand groupe hospitalier privé d’Espagne. Les syndicats de médecins portugais redoutent, dans les colonnes du journal, l’arrivée de ces concurrents espagnols.

 

Le ton monte entre Antonio Guterres et Donald Trump. Le Portugais, actuellement secrétaire général de l’ONU, a annoncé mardi dans un communiqué évoque « la pire crise de trésorerie des Nations unies depuis près d’une décennie ». Avec un trou de 209 millions d’euros, les fins de mois s’annoncent difficiles pour les 37 000 employés du secrétariat de l’ONU. Guterres reproche aux mauvais payeurs, en particulier les Etats-Unis, de ne pas avoir réglé leurs dettes. Le président américain n’a pas tardé à répondre à Guterres sur Twitter : « Alors, faites payer les autres pays, et pas seulement les Etats-Unis ».

 

Estoril s’apprête à vibrer pour l’automobile. La deuxième édition de l’évènement Estoril Classics se déroule ce week-end, de ce vendredi à dimanche, à l’autodrome de la ville, tout près de Lisbonne. Des expositions de voitures anciennes et 14 courses automobiles sont au programme, notamment une de formules 1 des années 70 et 80. Des légendes du sport automobile seront également présentes, comme l’ancien motard Giacomo Agostini, mais aussi les ex-pilotes de rallyes Ari Vatanen et Mikko Hirvonen.

 

Un mot sur la météo d’aujourd’hui, préparez-vous à voir un grand soleil dans le ciel portugais. Et le mercure repart à la hausse, avec une moyenne de 15 degrés ce matin et surtout de 29 degrés cet après-midi. Dans le détail, 29 degrés sont donc prévus à Lisbonne, 26 en Algarve, 32 à Evora, 31 à Santarem, 28 à Coimbra, 25 à Porto et enfin 26 à Braga.


%d blogueurs aiment cette page :