Musique en cours

Title

Artist

Background

France – Turquie : un match polémique

Ecrit par le 16 octobre 2019


Une fois n’est pas coutume, on parle foot ce matin… Et notamment des images du salut militaire des joueurs turcs lors du match comptant pour les Eliminatoires de l’Euro2020 entre la France et la Turquie, lundi soir, au Stade de France… Au-delà du score d’1 but partout, c’est donc cette célébration, non montrée à la télé, qui a continué de faire polémique… Car il est tout sauf anodin, dans un contexte diplomatique tendu, sur fond de soutien aux soldats turcs engagés dans l’offensive contre les forces kurdes, et qui sont réprimés par une large partie de la communauté internationale… Et à la fin de la rencontre, c’est l’ensemble de l’équipe qui est venue saluer ses supporters, qui avaient initié le geste en tribune… Et si le réalisateur français n’a pas jugé opportun de montrer de telles images, cela a provoqué l’incompréhension des commentateurs turcs, pas avares de rappeler qu’ils « rentraient de France avec la première place du groupe (après la victoire turque 2-0 à l’aller)… 

Et contrairement au diffuseur, le cliché a fait le tour d’Internet, et des réseaux sociaux… Allant jusqu’à être partagé par le Ministre turc des Sports, Mehmet Kasapoglu… Les commentateurs de la chaîne A Haber, affirmant même que « l’équipe nationale donne la plus belle des réponses à un Occident hypocrite »…
Et les joueurs turc n’ont fait que réitérer le geste effectué vendredi dernier, contre l’Albanie… Un mélange des genres entre sport et politique, qui pourrait valoir une sanction de la part de l’instance européenne de l’UEFA… En tribune, au contraire et alors que l’on craignait pour la sécurité, les supporters turcs ont applaudi la Marseillaise…
À noter tout de même, un début d’altercation après le déploiement d’une banderole pro-kurde dans les tribune, stipulant « Arrêtez de massacrer les Kurdes »… Vraisemblablement des supporters de l’Equipe de France, au vu des maillots portés… Ils ont rapidement été emmenés par les stadiers, qui leur ont retiré la banderole… Deux petites altercations se sont ensuite enchaîné… Les services de sécurité ont finalement repris le contrôle des opérations jusqu’au coup de sifflet final… Une ambiance plus festive en dehors du stade… 

Dernier épisode, un chant turc affirmant « Les plus grands militaires, ce sont les nôtres… Aucune échauffourée n’a éclaté en dehors de l’enceinte…

Lire l’article sur lesfrancais.press


%d blogueurs aiment cette page :