Musique en cours

Title

Artist

Background

Hypnose : le nouvel allié régime ?

Ecrit par le 30 août 2019


L’hypnose est une technique qui permet de créer cet état d’hypervigilance intérieure, où l’esprit est réceptif aux suggestions (idées, comportements, réactions…) et de l’utiliser pour installer de nouveaux automatismes. Car c’est bien d’automatismes qu’il s’agit : un jour, nous avons par exemple associé l’aliment « chocolat » et la sensation « bon », puis deux fois, puis trois fois… « La plasticité neuronale entre alors en jeu », explique Jean-Jacques Garet, hypnothérapeute. En clair, quand une information est transmise, deux neurones s’associent. Lorsqu’un troisième les rejoint, puis un quatrième, un « réflexe » se crée. Au fil des répétitions, plusieurs réflexes s’associent pour former un automatisme.

De cette façon, notre cerveau libère de l’« espace de connexion » pour d’autres tâches. Autrement dit, il apprend. Et une fois que l’automatisme est bien intégré, notre réaction relève de l’inconscient. Nous voyons du chocolat, nous pensons « bon » et le mangeons. Lui résister demande un effort. Nombre de nos kilos relèvent de ce type d’automatismes : les cacahuètes en rentrant le soir du travail, le paquet de petits gâteaux grignotés dans la voiture…

Pour perdre des kilos, il faut d’abord parvenir à changer de comportement vis-à-vis de l’alimentation, et aussi de soi. «L’hypnose ne fait pas maigrir de façon miraculeuse, explique Jean-Jacques Garet. Mais elle crée une envie de changement en modifiant des valeurs comme la convivialité, l’amour et l’estime de soi ou le respect de son corps. Elle permet aussi de maintenir la motivation sur le long terme, d’anticiper les situations « à risque » (sortie au restaurant, courses au supermarché, buffet à volonté…). » C’est l’un des secrets de l’hypnose : pouvoir recréer des images, des sons et des sensations à l’intérieur du cerveau. Ce dernier ne faisant pas la différence entre le rêvé et le vécu, il les enregistrera comme réelles. Il devient alors facile de reproduire une situation enregistrée, où l’on est, par exemple, resté indifférente face à son dessert préféré, où l’on a pris plaisir à manger un menu light, où l’on a trouvé la motivation de se remettre au sport…

«Le changement est rapide, mais il faut aussi laisser au corps le temps dont il a besoin pour maigrir. On peut raisonnablement prévoir 2 kg par mois », note Jean-Jacques Garet. On compte une moyenne de quatre séances d’une heure en cabinet, associées à des séances d’autohypnose préenregistrées à faire chez soi. Pour des résultats tangibles, il faut s’astreindre très régulièrement à ces séances d’autohypnose durant les trois premières semaines. Une période nécessaire à l’installation de nouveaux automatismes.

Vous pouvez aussi contacter directement notre spécialiste francophone  :

Mélanie Galant, hypnothérapeute

Clinique Hypnobalance, Cascais

Page Facebook: Mélanie Galant – Hipnose Clínica

Instagram: melanie_galant_hipnose_clinica

Tel. 911 909 120

Email: melaniegalant@hypnobalance.pt


%d blogueurs aiment cette page :