Musique en cours

Title

Artist

Background

Jour 1 de la grève Ryanair, controverse autour du musée Salazar, des chèvres contre les incendies

Ecrit par le 21 août 2019


Dans l’actualité portugaise de ce mercredi 20 août…

 

Les prochains jours s’annoncent compliqués dans les airs. La grève du personnel de bord de Ryanair débute officiellement aujourd’hui. Les hôtesses de l’air et les stewards ont décidé de débrayer de ce mardi jusqu’à dimanche. Ils reprochent à la direction de la compagnie irlandaise de ne pas respecter le code du travail portugais. En prévision, le gouvernement d’Antonio Costa a décrété que des services minimums seraient assurés. Une mesure que le syndicat du personnel de cabine de Ryanair au Portugal juge comme « une entrave au droit de grève ».

 

Evidemment de nombreux vols pourraient donc être perturbés. La direction de Ryanair a fait savoir qu’elle ne s’attendait pas à de « perturbations majeures » à cause de la grève. Mais simplement à « des retards ou à des changements de vols ». Le syndicat du personnel de bord de Ryanair en Belgique a demandé à ce que les hôtesses de l’air et les stewards belges soient solidaires de leurs collègues portugais. La direction envisage en effet de contourner la grève portugaise en faisant transiter les vols par l’aéroport de Charleroi.

 

Pour savoir si votre vol Ryanair est maintenu ou non ces prochains jours, notamment entre le Portugal et la France, il vous suffit de télécharger l’application de La French Radio. Vous y trouverez une carte interactive et mise à jour en temps réel des vols Ryanair. Pour télécharger l’appli, vous devez vous rendre sur Google Play ou l’Apple Store, et écrire La French Radio Portugal.

 

Les transporteurs de carburants et les patrons dos à dos. Aucun accord n’a été conclu hier lors d’une réunion organisée par le gouvernement, après une semaine de grève. Le syndicat des transporteurs de matières dangereuses annonce que les négociations ont échoué « pour 50 euros ». Les camionneurs demandent en effet une augmentation non pas de 125 euros par mois, mais de 175, alors que leur salaire de base est actuellement de 630 euros par mois. Une nouvelle grève pourrait donc être menée prochainement.

 

Vent debout contre l’ouverture du futur musée Salazar. Plus de 10 000 personnes, rapporte Expresso, ont déjà signé la pétition qui circule actuellement contre ce projet. Parmi elles, plus de 200 anciens prisonniers politiques. Ils dénoncent l’ouverture prochaine de ce musée consacré à l’ancien despote portugais, dans son village natal, à Santa Comba Dão, près de Coimbra. Selon ses détracteurs, ce « pseudo musée » pourrait devenir « un lieu de pèlerinage des nostalgiques du régime fasciste ».

 

Des chèvres pour combattre les incendies. C’est la drôle de solution trouvée par le gouvernement portugais. La solution la plus naturelle et la plus économique, se défend-il. Le journal Expresso rapporte qu’actuellement au Portugal, 18 500 chèvres broutent la végétation afin d’éviter la propagation des feux. Une info relayée alors que le New York Times vient de consacrer un reportage au sujet. Le quotidien américain s’est rendu à Vermelhos, un village de l’Algarve, pour rendre compte du rôle de ces chèvres. Ou les « pompiers low cost » du Portugal, s’amuse le New York Times.

 

Iker Casillas rejouera-t-il au football ? L’ancien gardien du FC Porto, qui a aujourd’hui intégré le staff du club, sera fixé en décembre. L’Espagnol de 38 ans, victime d’un infarctus en mai dernier, va passer des tests médicaux, rapporte le journal sportif A Bola. Si les résultats sont concluants, le champion du monde 2010 pourra donc poursuivre sa carrière professionnelle et faire son retour sur les pelouses portugaises.

 

Enfin la météo, préparez à fortes chaleurs aujourd’hui. Le mercure grimpe un peu partout. Seuls quelques nuages hauts vont s’inviter dans le ciel de la moitié nord du pays. Ailleurs, le soleil sera au zénith. Concernant les températures donc, on annonce cet après midi 34 degrés à Lisbonne et Setubal, 36 à Evora, 38 à Santarem, 34 à Coimbra, 29 à Porto et enfin en Algarve, 28 à Sagres et 30 à Faro.

Pour vérifier les vols en temps réel, téléchargez gratuitement notre application


Reader's opinions

%d blogueurs aiment cette page :