Musique en cours

Title

Artist

Background

La COP25 va à ouvrir une année cruciale pour le climat

Ecrit par le 29 novembre 2019


J-3 avant l’ouverture de la COP25, ce 2 décembre, à Madrid… Jusqu’au 15, les différents pays vont une nouvelle fois se confronter à l’urgence climatique… Avec un défi de choix pour l’UE : préciser son « Green Deal » avant mars, et entraîner la Chine et l’Inde, d’ici la fin d’année 2020… Mais elle n’a pas encore commencer, qu’elle a déjà offert une cacophonie… Elle était initialement prévue au Brésil, puis au Costa Rica, et au Chili, avant d’atterrir à Madrid… Cette COP 25 pourrait ainsi relier climat et biodiversité pour la première fois selon le think-tank IDDRI… Car de nouvelles solutions techniques et scientifiques sont apparues… Les instances de l’ONU responsables du climat et de la biodiversité pourraient donc intégrer les INDC comme solutions de biodiversité, par exemple…

Il va également falloir un relèvement général des ambitions, à l’image de ce que fait l’Allemagne, qui dénonce la mauvaise trajectoire prise par certains pays… Certaines initiatives vont cependant dans le bon sens, comme la tentative de consensus à 27, cherchée par l’UE, pour parvenir à la neutralité carbone en 2050, alors que la Roumanie et la Hongrie traînent des pieds… L’institution européenne espère trouvé un accord d’ici le Conseil européen des 12 et 13 décembre, mais l’enjeu climatique pourrait, dans le même temps, être mise à mal par la sortie des Etats-Unis de l’accord de Paris…

Or, l’un des sujets les plus discutés à Madrid, sera certainement celui des marchés du carbone… Les pays en voie de développement ont en effet pris l’habitude de récupérer des fonds à bon compte grâce des règles un peu laxistes, héritées du protocole de Kyoto… En clair, les pays développés payaient, pendant que les pays en voie de développement encaissaient les sous… Mais la règle n°6 des accords de Paris pourrait être âprement négociée cette année… Mais gare ! Si les règles sont mal faites, cela pourrait remettre en cause la lutte contre le changement climatique… 2020 pourrait donc s’avérer une année charnière, quand les pays qui ont le plus l’ambition de changer, représentent moins de 10% des émissions de CO2 à l’échelle mondiale… Le sommet UE-Chine de septembre 2010 espérera alors faire bouger les lignes… La COP 25 précède dont une année où un nouveau « Green Deal » européen doit être adopté ; où Marseille doit accueillir le sommet de l’Union internationale pour la conservation de la nature ; et le Continent européen devra aussi mobiliser l’Inde et la Chine sur ses objectifs et engagements pour 2030… La COP26 s’ouvrira ensuite en octobre, à Glasgow, où la planète devra s’aligner sur le chemin vers les 1,5° en moins… On en est loin…


%d blogueurs aiment cette page :