Musique en cours

Title

Artist

Background

Le dilemme du lithium, Antonio Costa encensé à l’étranger, fin de la grève Ryanair, première pour Enzo Zidane

Ecrit par le 26 août 2019


Dans l’actualité portugaise de lundi 26 août…

 

« Le lithium divise le Portugal », annonce en une ce matin le journal i. Le quotidien portugais rapporte que sept municipalités se sont opposés à l’extraction de ce métal, qu’on appelle aussi « le pétrole blanc ». Les élus locaux, notamment de Braga, redoutent des « dommages irréversibles » pour l’environnement, le paysage et la qualité de vie. Le dilemme est national, car le sous-sol portugais regorge de lithium et son exploitation pourrait rapporter des milliards au pays. Mais une étude de l’association écologiste Quercus rapporte que l’exploitation du lithium remettrait en cause l’objectif de neutralité carbone du Portugal.

 

Antonio Costa encensé par la presse internationale. Le Financial Times salue la perspicacité du chef du gouvernement socialiste portugais. L’éditorial hier du quotidien britannique libéral était intitulé « L’avenir prometteur du Portugal donne de l’espoir à l’Europe ». « El Pais », de son côté, applaudit l’alliance parlementaire du PS avec le Bloc de gauche et le Parti communiste, qui a permis au PS de revenir au pouvoir en 2015 et de gouverner depuis quatre ans. Selon le journal espagnol, il s’agit de « la plus grande réussite de la gauche européenne de ces dernières années ».

 

La grève des employés portugais de Ryanair a pris fin comme convenu hier. L’impact sur le trafic aérien aura été marginal durant cinq jours. Le débrayage des hôtesses de l’air et des stewards laisse un goût amour à leurs représentants. Le syndicat du personnel de bord de l’aviation civile a accusé hier l’attitude indifférente du gouvernement. Il l’accuse d’avoir pris le parti de la compagnie aérienne irlandaise aux dépens des droits des travailleurs. Et d’avoir fermé les yeux sur les illégalités commises quant au droit de grève.

 

Une visite très discrète. Viktor Orbán était présent ces derniers jours au sanctuaire de Fatima. Le Premier ministre hongrois participait à un congrès de leaders politiques et religieux ultraconservateurs, explique le journal Publico. Mick Mulvaney, chef de cabinet du président américain Donald Trump, était également présent. Même si cette visite était d’ordre privé, un important dispositif policier a été mis en place. Viktor Orbán, farouchement anti-Europe et anti-immigration, n’a pas demandé à rencontrer son homologue portugais, le socialiste Antonio Costa.

 

Le chiffre est impressionnant. Depuis l’année 2000, le Portugal a perdu presque 9000 écoles publiques. A l’aube de la rentrée scolaire, le Diario de Noticias rapporte que leur nombre est passé de 14500 à 5800. Une situation qui s’explique, selon le ministère de l’Education, par le taux de natalité. La population portugaise est en effet en baisse depuis des années. Les directeurs d’écoles pointent aussi la responsabilité de José Socrates. La politique de l’ancien Premier ministre socialiste, disent-ils, a isolé les villages et justifié ces fermetures.

 

Un petit mot de football, pour vous signaler qu Enzo Zidane, le fils de Zinédine, a inscrit ce week-end son premier but dans le championnat portugais. Cela n’a pas empêché la lourde défaite de son équipe, Aves, 5 buts à 1 sur le terrain de Rio Ave. Mais la performance du week-end reste évidemment celle du FC Porto. Les Dragons sont allés s’imposer 2-0 au stade de la Luz face au Benfica Lisbonne, lors du premier « classico » de la saison. Hier soir, le Sporting a pris la tête du championnat en s’imposant 3-1 sur le terrain de Portimonense.

 

La météo enfin, on n’attaque pas cette nouvelle semaine avec des bonnes nouvelles. Le Portugal va connaître aujourd’hui des épisodes de pluie, sauf sur la côte ouest, où le ciel sera simplement un peu nuageux. Partout dans l’intérieur du pays et en Algarve, attendez-vous donc à des averses. Les températures, elles, restent élevées. On annonce cet après-midi 30 à Lisbonne, 25 à Porto, 31 à Evora, 25 également à Sagres et 27 à Faro.


%d blogueurs aiment cette page :