Musique en cours

Title

Artist

Background

Le Portugal qualifié pour l’Euro 2020, disparition de José Mário Branco, manifestation des policiers, bébé abandonné : les infos de la semaine

Ecrit par le 23 novembre 2019


Les infos portugaises qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

 

Ce week-end, on vous propose un petit récapitulatif des informations portugaises qu’il ne fallait pas louper cette semaine. On a sélectionné une info par jour, en s’appuyant sur les flashs infos que vous pouvez écouter chaque matin et chaque soir de la semaine sur La French Radio.

 

 

Lundi, on vous parlait du Portugal qui s’est qualifié pour l’Euro 2020. Le tenant du titre a validé son billet en s’imposant dans la douleur face au Luxembourg, 2 à 0, des buts signés Bruno Fernandes à la 39e minute et Cristiano Ronaldo à la 86e minute. Le Portugal a donc fini 2e de son groupe, derrière l’Ukraine.

 

 

Mardi, on apprenait le décès de la chanteuse de fado, Argentina Santos. Elle avait 95 ans. Celle qui disait aimer plus la cuisine que le chant et qui a permis d’exporter le chant authentique de Lisbonne à travers le monde, avait fait ses adieux à la scène en avril 2015. En 2013, l’interprète de Chico da Mouraria avait été décorée par le président de la République, Aníbal Cavaco Silva, de l’Ordre de l’Infante.

 

 

Mercredi, on vous annonçait la disparition de José Mário Branco. L’un des plus grands noms de la chanson portugaise est décédé dans la nuit de lundi à mardi des suites d’une attaque cérébrale. Il avait 77 ans. Les funérailles de José Mário Branco ont eu lieu jeudi après-midi. Au cours des derniers jours, différentes personnalités lui ont rendu hommage. Le Président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a salué « une voix de la génération d’avril », tandis que le Premier ministre, António Costa, l’a défini comme « une figure de proue de la musique et de la culture portugaises ». Le maire de Lisbonne a déclaré que la municipalité donnerait le nom de l’artiste à une artère de la ville.

 

Jeudi, on s’intéressait à la manifestation des policiers à Lisbonne. C’était l’une des plus grandes manifestations jamais organisées par les forces de sécurité : ils étaient entre 13 000 et 15 000 à défiler entre la place Marquês de Pombal et l’Assemblée de la République pour exiger des augmentations de salaire et des meilleures conditions de travail. Les policiers attendent désormais des réponses à leurs revendications. Si leurs demandes ne sont pas satisfaites, ils ont d’ores et déjà menacé d’organiser une nouvelle manifestation le 21 janvier.

 

Vendredi enfin, on apprenait que le bébé trouvé dans une poubelle à Lisbonne au début du mois de novembre allait « bien cliniquement ». Il a quitté jeudi après-midi la maternité, où il était hospitalisé et a été placé dans une famille d’accueil. Sa mère, Sara, âgée de 22 ans, vivait dans une tente dans des conditions précaires. Aujourd’hui en détention provisoire, elle est accusée de tentative de meurtre. L’avocat de la jeune femme va faire appel de la détention préventive en demandant que la substitution de l’assignation à résidence se fasse dans un établissement disponible pour l’accueillir.

 

 

C’est tout pour cette semaine. Vous retrouverez Vincent Barros lundi à 7h30 pour un nouveau flash info. Passez un excellent week-end sur la French Radio


%d blogueurs aiment cette page :