Musique en cours

Title

Artist

Background

Le PS gouvernera seul, pas d’alliance des droites, la « mafia des loyers », boom des vélos électriques

Ecrit par le 29 août 2019


Dans l’actualité portugaise de ce jeudi 29 août…

 

Le Parti socialiste ne gouvernera pas avec le Bloc de gauche ou le Parti communiste. « C’est impossible », a tranché hier le Premier ministre Antonio Costa à cinq semaines des législatives. L’alliance des trois partis avait permis au PS de revenir au pouvoir en 2015 et de gouverner seul. Mais depuis, les relations se sont rafraîchies. Le PS, largement favori des élections, assure toutefois qu’il reste ouvert au dialogue. Une chose est sûre, les Bloquistes et les communistes n’entreront pas au gouvernement. « ça ne sert à rien de prendre des risques », a déclaré hier Antonio Costa.

 

Les espoirs d’une geringonça à droite définitivement enterrés. Le terme de geringonça désigne au Portugal l’alliance des partis de gauche qui avait permis de battre la droite lors des dernières législatives, il y a quatre ans. Une alliance saluée aujourd’hui comme la plus grande réussite de la gauche européenne de ces dernières années. Mais la droite portugaise n’entend pas s’en inspirer. Son leader, Rui Rio, a écarté hier cette possibilité. « Les partis de droite se présenteront seuls aux élections », a déclaré le patron du PSD, la principale force d’opposition. Le CDS, un parti conservateur, y est pourtant favorable.

 

Le syndicat des transporteurs de matières dangereuses menacé d’extinction. Le ministère public a demandé hier la dissolution du syndicat, l’un des fers de lance de la dernière grève des carburants. La raison ? Des « irrégularités » auraient été constatées dans ses statuts. Une personne non salariée, notamment, participe à ses assemblées générales. En attendant la décision de justice, le syndicat conserve ses droits. Son préavis de grève, du 7 au 22 septembre, est donc maintenu.

 

Le Correio da Manhã l’appelle la « mafia des loyers ». Le journal portugais publie aujourd’hui une enquête sur un réseau d’escrocs dans l’immobilier. Ils profitent du désespoir des Portugais à la recherche de maisons à des prix abordables à Lisbonne et Porto, annonce le quotidien. Les escrocs publient de fausses annonces sur Internet, récupèrent les chèques de caution quand, bien souvent, le bien immobilier n’existe même pas. Des dizaines de victimes et des milliers d’euros volés sont à déplorer.

 

Le marché des vélos électriques en plein essor au Portugal. Il y en a eu 20 000 d’achetés l’an passé dans le pays, soit plus du double des deux années précédentes. Les Portugais l’envisagent non plus comme un divertissement, mais désormais comme un moyen de transport écologique et peu coûteux, d’où son succès, rapporte Dinheiro Vivo. Le journal économique précise que l’aide de l’Etat de 250 euros pour l’achat d’un vélo électrique est désormais terminée. Plus de 1000 personnes en ont bénéficié au final.

 

Les 10 rues les plus riches du Portugal se trouvent toutes dans la région de Lisbonne et en Algarve. C’est ce qu’on a appris hier d’une étude réalisée par le site immobilier Idealista. Tout en haut du classement figure la rua do Aldeamento Vilar do Golf, à Quinta do Lago, près d’Almancil. Dans cette artère du sud du pays, acheter une maison coûte en moyenne près de 3 millions d’euros. En deuxième position, on retrouve la rua Buenos Aires, à Lisbonne. Et enfin en troisième, la rua das Palmeiras, dans la Quinta da Marinha, à Cascais.

 

Un mot pour finir concernant la météo. Du beau temps est au menu aujourd’hui. Les températures sont même légèrement en hausse. On annonce 31 degrés cet après-midi à Lisbonne, 22 à Porto, 30 à Braga, 29 à Coimbra et à Sagres, et 32 à Faro. C’est comme souvent à Evora qu’il fera le plus chaud, avec 36 degrés prévus.


%d blogueurs aiment cette page :