Musique en cours

Title

Artist

Background

Les Brexiters du Royaume-Uni veulent rejoindre les Etats-Unis

Ecrit par le 7 août 2019


Bonjour à toutes et à tous !!!

Ce matin on s’intéresse à la perspective d’un Brexit sans accord et d’un éventuel traité de libre-échange entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni, de fait… Un temps rêvé par le roi Georges II – réputé pour sa folie – le rapprochement entre anglais et américains est plus que probable, depuis qu’Ivanka Trump, fille de, et le ministre britannique du commerce extérieur – Liam Fox – discutent ensemble d’un tel scénario… Car Donald Trump a promis qu’un Brexit sans accord déboucherait sur « le meilleur accord jamais conclu »… Pourtant on imagine mal les américains modifier les règles internes en matière de produits agricoles, de normes industrielles, de services financiers, juridiques et informatiques, pour contenter leurs lointains cousins… Et de l’autre côté, les Britanniques se libéreraient du joug européen pour placer leur économie sous les lois du Congrès des Etats-Unis ?

Plusieurs éléments pourraient d’ailleurs bloquer le rêve des Brexiters : en premier lieu les règles de l’OMC qui régissent les deux pays… Et il n’est pas certains que Donald Trump honore ses propositions… Un différent l’a opposé à l’actuel ambassadeur à Washington, Kim Darroch, qui exprimait ses doutes sur l’administration Trump, dans un télégramme sensé rester secret… Ce à quoi Donald Trump aurait rétorqué de Darroch était un « idiot prétentieux » doublé d’un « dingue »…

Or 3 ans après le vote du Brexit, la sortie sans accord est plus que probable depuis la nomination de Boris Johnson au poste de Premier Ministre… On évoque alors un accord proche de l’ALENA, qui unit commercialement Etats-Unis – Canada et Mexique… Une probabilité qui pose question au gouverneur de la Banque d’Angleterre, mais aussi aux Écossais et aux Irlandais…

Dernier signe de rapprochement entre les deux pays, la probable nomination du conservateur britannique, Nigel Farrage, au poste d’Ambassadeur aux Etats-Unis, ce qui ravit Donald Trump… Le roi George verrait-il aussi cela d’un bon œil ? Après tout Shakespear disait bien : « Les fous sont sages, et les sages sont fous »…

Lire l’article complet sur Les Francais.press


%d blogueurs aiment cette page :