Musique en cours

Title

Artist

Background

Les dépôts à vue au plus haut historique à 1 106 milliards d’euros

Ecrit par le 3 septembre 2019


On s’intéresse ce matin à la faculté que les ménages ont à épargner, notamment par l’intermédiaire des dépôts à vue… C’est à dire l’argent déposé sur leur compte courant… En juillet dernier, ils ont augmenté de 10,4%, pour atteindre 1 106 milliards d’€… Cela fait suite à un taux au moins aussi important en juin, selon une note publiée jeudi dernier… Une tendance déjà observable en fin d’année 2018, avec un précédent record établit à 1 017 milliards d’€, soit la moitié du PIB en 2018… Et si la croissance de 8,5% est plus soutenue que celle de la zone€ (6,9%), les dépôts à vue français représentent 14% des dépôts continentaux… Et depuis 2015, ce sont les sociétés non-financières qui déposent le plus d’argent, avec 53% des dépôts à vue, contre 42% pour ce qui est des ménages… Et ce sont les assurances qui épargnent le plus… Un record atteint malgré des taux de rémunérations réels négatifs… C’est à dire la rémunération à laquelle on soustrait l’inflation… Cette rémunération réelles est donc négative depuis 2017 : -1,7% pour les entreprises, -1,2% en ce qui concerne les ménages… Ce qui veut dire concrètement qu’ils perdent de l’argent à épargner… Une perte qui concerne aussi les banques européennes qui sécurisent les liquidités, avec un taux négatif de 0,40%, soit un coût total de 7 milliards l’an dernier… Une tendance qui se confirme avec le faible taux de croissance enregistré… Des taux qui devraient durablement rester bas, ce qui pousse les banques ou assurances à rivaliser d’idées, comme la MACIF, qui propose un taux de 0,20% pour un encours de 5 000€… Le paradoxe, c’est que les taux de rémunération moyens des dépôts bancaires sont largement plus bas que ceux des comptes à terme… À 0,03% contre 0,77% à 1,43%… Pourtant, les dépôts à vue restent le premier produit d’épargne des ménages… C’est ce que révèle une étude de la BPCE, la Banque Populaire Caisse d’Epargne), publiée en avril… L’encours des dépôts à vue a atteint un record depuis 2009 à 422 milliards d’€ l’an dernier… Ce qui confirme un désamour pour les Livret A, notamment… Des dépôts qui pourraient croître de 38,2milliards d’€ en 2019, et 30 milliards l’an prochain… Les taux faibles, conjugués à une faible inflation et un marché boursier perçu comme de plus en plus sophistiqué dissuadent les placements plus rémunérés… Et outre les comptes courants, les contrats d’assurance vie ont continué à être alimentés… 16,7 milliards d’€ ont été placés, contre 14,2 milliards un an plutôt… En troisième position vient le Livret A (13 milliards d’€ entre janvier et juillet selon la caisse des dépôts… Enfin, les Livrets de Développement Durable et Solidaire… Le taux d’épargne des ménages français a donc atteint 14,2% selon l’INSEE en 2018… 

Lire l’article sur le site lesfrancais.press


%d blogueurs aiment cette page :