Musique en cours

Title

Artist

Background

Les policiers dans la rue, bébé abandonné, aéroport de Lisbonne, funérailles de José Mário Branco

Ecrit par le 22 novembre 2019


Dans l’actualité de ce vendredi 22 novembre…

 

 

 

« Nous exigeons le respect ». Les policiers sont descendus hier après-midi dans la rue à Lisbonne. C’était l’une des plus grandes manifestations jamais organisées par les forces de sécurité : ils étaient entre 13 000 et 15 000 à défiler entre la place Marquês de Pombal et l’Assemblée de la République pour exiger des augmentations de salaire et des meilleures conditions de travail. Les policiers attendent désormais des réponses à leurs revendications. Si leurs demandes ne sont pas satisfaites, ils ont d’ores et déjà menacé d’organiser une nouvelle manifestation le 21 janvier.

 

 

Le bébé trouvé dans une poubelle à Lisbonne au début du mois de novembre va « bien cliniquement ». Il a quitté hier après-midi la maternité, où il était hospitalisé et a été placé dans une famille d’accueil. Sa mère, Sara, âgée de 22 ans, vivait dans une tente dans des conditions précaires. Aujourd’hui en détention provisoire, elle est accusée de tentative de meurtre. L’avocat de la jeune femme va faire appel de la détention préventive en demandant que la substitution de l’assignation à résidence se fasse dans un établissement disponible pour l’accueillir.

 

 

Controverse après l’annonce de la fermeture nocturne de l’aéroport Humberto Delgado de Lisbonne. L’association écologiste Zero s’attaque au projet de création de deux sorties rapides de piste, car selon elle, ces travaux auront des conséquences environnementales non encore évaluées. Si selon l’ANA, ils visent à améliorer « la fluidité de circulation des avions et la réduction des trajets et des émissions de CO2 », pour le président de l’association Zero, il pourrait s’agir en réalité d’une augmentation « cachée » de la capacité de mouvement de l’aéroport et, donc, une « étude d’impact environnemental » est nécessaire. Pour rappel, l’aéroport de Lisbonne doit fermer ses portes la nuit, entre 23h30 et 5h30, à partir du 6 janvier. Les travaux devraient durer jusqu’en juin.

 

 

10 000 contribuables devront rembourser 3,5 millions d’euros. Pourquoi ? Parce que le service des impôts a découvert une erreur dans la manière dont les calculs de l’impôt sur le revenu ont été effectués il y a quatre ans, et demande aujourd’hui le remboursement de 3,5 millions d’euros à 10 000 contribuables. Il s’agit de contribuables qui avaient commencé une activité commerciale en 2014 et qui ont bénéficié d’avantages fiscaux en 2015 alors qu’ils n’auraient pas dû en bénéficier.

 

 

Le Ministère de la Santé va conseiller de réduire la consommation de certains poissons, comme le thon, l’espadon et le requin, aux femmes enceintes et aux enfants, selon Expresso. La raison de cette recommandation : les hauts niveaux de contamination par le méthylmercure, la forme de mercure la plus toxique.

 

 

 

 

 

 

Les funérailles de José Mário Branco ont eu lieu hier après-midi. Pendant la veillée, la chanson « A cantiga é uma arma » a été interprétée spontanément et avec émotion. Au cours des deux derniers jours, différentes personnalités lui ont rendu hommage. Le Président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a salué « une voix de la génération d’avril », tandis que le Premier ministre, António Costa, l’a défini comme « une figure de proue de la musique et de la culture portugaises ». Le maire de Lisbonne a déclaré que la municipalité donnerait le nom de l’artiste à une artère de la ville.

 

 

La météo enfin, et l’ensemble de la côte est de nouveau placée en alerte jaune en raison de l’agitation maritime, des vents forts et des précipitations. Des vagues de 4 à 5 mètres sont attendues. Côté températures, on annonce pour cet après-midi 16 degrés à Porto et à Coimbra, 18 à Lisbonne, 17 à Evora et enfin 19 à Faro.


%d blogueurs aiment cette page :