Musique en cours

Title

Artist

Background

Libra la nouvelle monnaie numérique ! Le bon plan pour les expats ?

Ecrit par le 25 juin 2019


Bonjour à toutes et à tous !!!

On s’intéresse ce mardi à Libra, la crypto-monnaie de Facebook, présentée la semaine dernière par Mark Zuckerberg… Objectif avoué : faire disparaître les frais de paiement et les frais de change… Une petite révolution qui se veut monnaie universelle, infalsifiable, basée sur l’économie réelle et donc idéale pour les expatriés… Mais pour la lancer, Facebook travaille actuellement à se constituer un capital d’1 milliard de dollars… Ce stablecoin se base sur un panier de devise afin de stabiliser son prix…

Libra doit ainsi être officiellement lancée en 2020… Les utilisateurs de Facebook, ou encore WhatsApp afin d’échanger de l’argent sans frais… Mais Libra servira aussi de moyen de paiement sur des sites marchands partenaires du réseau social… Facebook entend ainsi marcher sur les plate-bandes du chinois WeChat, mais en allant plus loin… Le service WeChatPay ne permettant de payer qu’en Yuan, alors que Libra sera un service de paiement international… Les migrants expatriés bénéficieront alors de cette innovation pour verser de l’argent à leur famille et ainsi s’éviter des frais de change exorbitants… Une crypto-monnaie qui ira également dans le sens de la mondialisation, puisque le pays dans lequel se trouve le consommateur, deviendrait totalement neutre dans l’acte d’achat… Il faudra cependant que Facebook – épinglé ces-dernières années par de nombreuses controverses – trouve un accord avec les différents états où il est implanté… Un processus en bonne voie, après avoir déjà rencontré le Département du Trésor américain, et le Gouverneur de la Banque d’Angleterre… Les voies qui s’opposent à ce projet s’élèvent alors pour dénoncer l’extension du domaine d’activité de Facebook… D’autant qu’avec 2,4 milliards d’utilisateurs, le pouvoir de Facebook est déjà considérable, notamment à chaque élections politiques…

Une innovation qui sera également particulièrement scrutée sur le plan du respect de la vie privée des consommateurs… Non seulement, vous donnerez de précieuses informations sur vos habitudes de consommation, mais Facebook reste floue sur les modalités d’opération de la blockchain de sa crypto-monnaie… Une demi-douzaine d’entreprises se sont déjà montrées intéressées pour opérer un nœud de réseau pour valider les transactions, en échange de 10 millions de dollars… On retrouve notamment PayPal, Uber, Booking, ou encore Visa et Mastercard… Mais on ne sait pas encore quel sera le niveau d’accès aux données des utilisateurs… C’est le blockchain qui est donc aux centres des attentions… Le blockchain, constituant une technologie de stockage d’informations transparentes, sécurisées, fonctionnant sans organe centrale de contrôle… Pour vulgariser, il s’agit donc de l’ensemble des données échangées entre utilisateurs… Il existe donc des blockchains publiques et d’autres privées… Comme le matérialise le mathématicien Jean-Paul Delahaye, il faut s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire »… Revers de la médaille, son contenu est est impossible à effacer et donc indestructible…

Lire l’article au complet sur le site Les Français.press


%d blogueurs aiment cette page :