Musique en cours

Title

Artist

Background

Patrick Gautrat : « Salazar était l’idole de l’extrême droite française sous Vichy »

Ecrit par le 9 novembre 2019


Aujourd’hui, on vous propose de remonter le temps et de s’intéresser aux relations qu’entretenait Salazar, l’ancien dictateur portugais, avec la France lors de la Seconde Guerre mondiale. Patrick Gautrat, ancien ambassadeur de France au Portugal (2004-2008) a publié cette année un ouvrage sur le sujet aux éditions Chandeigne. Il est venu le présenter il y a quelques jours à l’Institut français de Lisbonne. Nous l’avons rencontré.

 

Dans son livre, « Pétain, Salazar, De Gaulle : affinités, ambiguïtés, illusions (1940-1944) », Patrick Gautrat rappelle que le Portugais, qui est resté au pouvoir de 1933 à 1968, entretenait « une relation profonde » avec avec le maréchal Pétain, mais « détestable » avec le général De Gaulle, en qui il n’a jamais cru.

 

Fort d’une longue expérience d’ambassadeur, Patrick Gautrat porte un regard aiguisé sur ses confrères de l’époque, et nous raconte une petite anecdote sur Paul Morand, qui a failli être ambassadeur de France à Lisbonne. Problème : l’écrivain avait publié un roman auparavant dans lequel il n’était pas tendre avec le Portugal…

 

On vous invite à en savoir davantage sur cette période de l’histoire entre la France et le Portugal en écoutant le petit entretien que nous a accordé Patrick Gautrat.

 

« Pétain, Salazar, De Gaulle : affinités, ambiguïtés, illusions (1940-1944) », éditions Chandeigne, avril 2019, 296 pages, 22 euros


%d blogueurs aiment cette page :