Musique en cours

Title

Artist

Background

Projet de loi Lecornu. Et les élus consulaires?

Ecrit par le 22 août 2019


On s’intéresse ce matin aux conseillers consulaires, au nombre de 443, qui sont souvent le premier échelon de la représentation républicaine auprès des Français de l’Etranger… Or, ils parraissent être les grands oubliés de la Loi Lecornu, qui veut donner une meilleure reconnaissance aux maires et élus de proximité… Rappelons en premier lieu la faible indemnité qu’ils touchent : entre 300 et 400€ par mois, ce qui les poussent à prendre sur leur budget personnel pour se rendre aux sessions de travail à l’Assemblée Nationale des Français de l’Etranger, à Paris…

Pourtant, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires Etrangère, Jean-Baptiste Lemoyne, avait annoncé qu’une réforme n’interviendrait pas avant les élections de 2020… Mais il est encore flou, pour l’Union des Français du Monde, de trouver beaucoup d’améliorations pour la situation des conseillers consulaires, alors que la proposition de loi est actuellement en 1ère lecture à l’Assemblée Nationale…

L’une d’elles cependant, retient l’attention du plus grand nombre : que la présidence du conseil consulaire ne soit plus attribuée au Consul ou au Chef de poste consulaire, mais à un membre élu… Autre proposition symbolique celle-là, que l’élu consulaire puisse porter l’écharpe tricolore et faire usage de timbres symbolisant la République dans les communications officielles… Un accord pourrait également être passé avec les entreprises qui relèvent du droit français, pour laisser du temps aux élus consulaires, afin qu’ils participent aux réunions du Conseil Consulaire et des différents organismes qui les représentent, à l’image du conseil d’administration des Lycées français de l’Etranger…

Car ces 443 élus consulaires ont d’importantes responsabilités… Elus pour 6 ans, ils représentent les Français établis hors de France auprès des Ambassades et des Consulats, sont consultés directement par les Français de l’étranger et participent à l’élection des 12 Sénateurs des Français de l’Etranger… Notez également que l’Assemblée des Français de l’Etranger est composée de conseillers consulaires… Et même si la participation aux élections consulaires accuse généralement un faible taux de participation, le vote électronique pourrait redonner un peu de vitalité à la vie politique…

L’Union des Français du Monde fait donc plusieurs propositions précises au Ministre Lecornu :

Donner la Présidence du Conseil Consulaire à un élu et non plus un agent administratif / Porter l’écharpe tricolore et disposer de timbres de la République / Instaurer un contrôle des élections consulaires par la commission des comptes de campagne / Prendre en charge le transport entre la circonscription et Paris / Mettre à disposition les moyens conférer à l’administration consulaire (salle de conférence, moyens de communication, animation de la vie consulaire pour le plus grand nombre) / Et donner le droit de vote dans les conseils d’administration des écoles, collèges et lycées français et tout organisme financé par l’Etat au sein de la circonscription…
Il paraît donc venu le temps de donner de vrais moyens d’actions aux élus locaux des français de l’Etranger, alors que plus de 2 millions de nos concitoyens vivent à l’étranger et participent au rayonnement de notre pays dans le monde et à son enrichissement économique et culturel…

Lire l’article sur lesfrancais.press


%d blogueurs aiment cette page :