Musique en cours

Title

Artist

Background

Qwant, l’alternative française à Google

Ecrit par le 9 juillet 2019


Bonjour à toutes et à tous !!!

Dans l’écho de l’éco cette semaine, on reparle du moteur de recherche européen, Qwant, créé par Eric Leandri… Il a enfin réussi à développer son propre système de cartographie, pour concurrencer Google… Et comme pour le reste de son utilisation, Qwant promet un niveau de protection des données et de la vie privée exemplaire…

Il repose alors sur les nouvelles données cartographiques collaboratives d’OpenStreetMap et l’interface OpenMapTiles… Et outre les itinéraires et lieux importants, le système cartographique de Qwant conserve les données de géolocalisation des utilisateurs… Ce à quoi Google a immédiatement répliqué, en permettant aux utilisateurs d’effacer ces données… Ce qui prouve le sérieux avec lequel le géant américain prend Qwant, notamment sur le marché européen… Rappelons notamment que Google a été récemment condamné pour entrave à la concurrence par la Commission européenne…

Et si les utilisateurs ne veulent pas communiqué les données à Qwant, le moteur de recherche propose Mask, un outil stockage des données, au moyen d’un chiffrement…

Qwant Maps complète ainsi l’offre déjà étendue de Qwant, avec : Qwant Junior ; Qwant Music ; et Qwant Causes, afin de financer les associations…

Qwant s’est également imposé comme étant le moteur de recherche par défaut du Ministère de la Défense, de Safran, du Centre d’Etudes Spatiales, et est soutenu par la Caisse des Dépôts et le groupe Axel Springer, afin de ne pas totalement dépendre de Google… Même si le géant américain reste ultradominant, occupant près de 90% du marché… Qwant a tout de même multiplié par 4 son nombre d’utilisateurs, éssentiellement en France et en Allemagne… L’Europe reste donc à la traîne concernant son propre moteur de recherche, là où la Russie et la Chine ont déjà réussi à développer le leur…

Lire l’article au complet sur le site Les Français.press


%d blogueurs aiment cette page :