Musique en cours

Title

Artist

Background

Tensions autour du lithium, bébé abandonné, grève de l’école, nouveau saint et concert de solidarité

Ecrit par le 12 novembre 2019


Dans l’actualité portugaise de ce mardi 12 novembre…

 

Les tensions autour des projets d’exploitation du lithium au Portugal sont toujours palpables. Hier, le secrétaire d’Etat à l’Energie a dû annuler une visite à Boticas, un village du Tras-os-Montes, tout à fait au nord du pays. Joao Galamba a été reçu par des dizaines de manifestants qui ne l’ont pas laissé sortir de sa voiture. Il a dû rebrousser chemin. Les habitants en colère scandaient : « Non à la mine, oui à la vie ». Plus tard, le secrétaire d’Etat socialiste a fait savoir que si l’étude d’impact environnemental le contre-indiquait, le projet de mine de lithium à Boticas serait annulé.

 

Un long feuilleton judiciaire s’annonce dans l’affaire du bébé abandonné dans une poubelle la semaine dernière à Lisbonne. Hier, les trois avocats de la mère ont déposé un recours en habeas corpus pour la faire sortir de prison. Ils considèrent « illégale » son incarcération préventive pour tentative d’homicide qualifié. La mère, qui s’est livrée elle-même aux autorités, est une femme de 22 ans, d’origine cap-verdienne, qui est arrivée au Portugal il y a deux ans. Depuis sept mois, elle dormait dans une toile de tente près de la gare Santa Apolonia, et vivait de prostitution.

 

Une grève nationale de l’école publique portugaise aura lieu le 29 novembre. Ce mouvement social a été décidé hier. Les fonctionnaires veulent en profiter pour dénoncer le manque personnel non enseignant. Cette situation a conduit à la fermeture de plusieurs établissements ou tout au moins d’une partie lors de la dernière rentrée scolaire.

 

BNP Paribas renforce sa présence au Portugal. La semaine dernière, la banque française a inauguré l’immeuble Urbo Business Center à Matosinhos, juste à côté du centre commercial Norte Shopping près de Porto. C’est ici que toutes ses activités dans le nord du pays seront désormais concentrées. Au total, BNP Paribas va employer jusqu’à 1 500 personnes dans ce nouvel écrin, dont la construction a coûté plus de 38 millions d’euros. Le PDG de BNP Paribas au Portugal, Fabrice Segui, a assuré que la localisation du pays était « stratégique » pour le développement du groupe bancaire français.

 

Un nouveau saint à célébrer au Portugal. Dimanche, une messe d’action de grâce a été donnée à Braga pour la canonisation équipollente de Bartolomeu dos Mártires, ou Barthélémy des Martyrs. Equipollente signifie que le dominicain portugais a été canonisé sans avoir accompli de miracle. Barthélémy des Martyrs est né à Lisbonne en 1514 et mort à Viana do Castelo en 1590. Ce qui fut un influent archevêque de Braga aura été, selon les mots du pape François dimanche, « un grand évangélisateur et pasteur de son peuple ».

 

Un concert de solidarité a lieu ce soir à partir de 19 h au Palais de Santos, le siège de l’ambassade de France. Avec la participation de l’Orchestre de chambre Cascais Oeiras de Nikolay Lalov. Tout le monde peut s’y rendre. Il faut s’inscrire et l’entrée coûte 30 euros. Ce concert est organisé en marge du Bazar diplomatique, un évènement caritatif qui se déroulera ce week-end à Lisbonne. Vous pouvez d’ailleurs retrouver à ce sujet sur notre antenne aujourd’hui l’interview de Florence Mangin, l’ambassadrice de France.

https://pt.ambafrance.org/Concert-de-solidarite-au-Palais-de-Santos

 

Un mot sur la météo pour finir, aujourd’hui il va pleuvoir sur la moitié nord du pays et faire plutôt beau sur la moitié sud. La côte de Lisbonne jusqu’à Viana do Castelo sera de nouveau en alerte jaune en raison de l’agitation maritime. Ce matin il ne fera qu’un seul petit degré dans le nord est à Bragança et déjà 12 à Lisbonne. Dans l’après-midi, 18 degrés sont annoncés dans la capitale, mais aussi 16 à Porto, 15 à Coimbra, 18 à Evora et à Sagres, et enfin 21 à Faro.


%d blogueurs aiment cette page :