Musique en cours

Title

Artist

Background

Trois choses à savoir sur le futur de intelligence artificielle, par le Français Yann LeCun, son responsable chez Facebook

Ecrit par le 13 août 2019


Bonjour à toutes et à tous !!!

On s’intéresse ce matin au développement de l’Intelligence Artificielle, et à l’impérieuse nécessité de voir celle-ci acquérir plus d’autonomie dans les années à venir… De Google à Facebook, les Géants des entreprises tech se focalisent sur le développement de l’IA, à l’image des récentes conférences qui y ont été dédiées, comme la « Google AI » ou encore la « Conférence8 », donnée par Mark Zuckerberg, en mai dernier… Le réseau social souhaite ainsi se servir de l’IA pour réprimer les discours de haine sur sa plateforme…

Pour se convaincre de l’évolution de ce marché, notez que les dépenses globales sur les système d’intelligence artificielle devraient atteindre 77,6 milliards de dollars en 2022, soit trois fois plus que ce qui a déjà été investit en 2018… La plus grande partie de son évolution dépendra de sa faculté à se doter d’algorithmes capables d’apprentissages et d’adaptation semblables à celle d’un humain…

Ainsi, les algorithmes actuels que Facebook utilisent pour détecter du contenu inapproprié ou les assistants virtuels de Google ou Amazon, ne peuvent qu’exécuter une tâche unique, sans grande appréhension de l’environnement dans lequel elle se situe… Le responsable de l’IA pour Facebook Al Research , Yann LeCun, regrette que les machines ne puissent pas encore détecter le contexte dans lesquels les discours haineux sont prononcés ou écrits… Cependant, une telle adaptabilité nécessitera un important travail de recherche pour les fournisseurs de puce afin d’augmenter la capacité de stockage…

Yann LeCun a alors dégagé plusieurs grands défis à relever avec Business Insider… Parmi eux, on notera : une meilleure gestion de la consommation d’énergie des machines dotée de l’IA / un matériel capable d’effectuer la tâche qui lui est demandé, tout en analysant l’environnement dans lequel il se trouve (exemple : un aspirateur qui nettoie mais pas deux fois au même endroit, tout en sachant éviter les obstacles… Autant de fonctionnalités qui permettront l’amélioration des objets, mais aussi celles des entreprises… Les algorithmes de Facebook pourraient ainsi identifier le contenu des vidéos en temps réel, comprendre ce qu’il s’y passe, transcrire l’activité en texte et le traduire dans une autre langue… Mais cela demande une énorme quantité d’énergie informatique…

Or, pour le moment, seuls les smartphones pourront être équipés de cetteIA, directement dans les pièces intérieures, via un processeur dédié… On cherche alors à donner du bon sens aux machines, alors que l’apprentissage du monde est principalement l’apanage des humains… L’IA doit donc s’orienter vers le self-supervised learning (l’auto-apprentissage), pour éviter que pour reconnaître un chat, on fasse visionner des milliers d’images de chats à la machine… Il s’agit dont de LA principale innovation à venir pour moderniser les contenus comme sur Facebook, même si l’on ne sait pas encore à quelle échéance elle interviendra…

Lire l’article complet sur Les Français.press


%d blogueurs aiment cette page :