Musique en cours

Title

Artist

Background

Un bar à porcelet, des hologrammes au cirque et des trottinettes qui parlent

Ecrit par le 6 mai 2019


Dans l’actu insolite cette semaine,
Chez les nippons on aime les petits cochons
Un café ami des porcelets ouvre à Tokyo!
Les fondateurs ont ouvert un compte sur un site de financement participatif !
Ils espéraient 2 millions de yens et ont récoltés le double!
 
La clientèle peut donc siroter un cocktail tout en faisant des câlins aux microcochons ou encore des « teacup pigs ».
Il s’agit de porcelets si minuscules qu’ils peuvent tenir dans une tasse de thé.
Le responsable du café explique qu’il ne s’agit pas d’une race porcine spécifique mais des jeunes cochons qui finiront par grandir.
On connaissait déjà les bars à chat et voici donc sa version plus originale 🙂
Ces japonais nous surprendront toujours …
Allons au cirque cette fois ! Ou une première a vu le jour pour remplacer les animaux sauvages du cirque !
Vaste polémique chez les défenseurs des animaux, y interdire les animaux !
Le cirque Roncalli a su trouver la parade à cette problématique : il utilise à la place des traditionnels éléphants et lions, des hologrammes époustouflants!
L’établissement a décidé d’investir 500.000 euros pour acquérir les technologies nécessaires à ce genre de spectacle. Poissons, éléphants et chevaux apparaissent désormais faisant le bonheur des petits et des grands.
Fondé en 1976 à Vienne, le cirque Roncalli n’utilise plus d’animaux sauvages depuis les années 90. En 2018, il a décidé de mettre fin à l’utilisation des chevaux.
On espère que cela sera un exemple pour d’autres cirques.
Pour petit rappel au Portugal!
La loi est voté pour l’interdiction des animaux dans les cirques à partir de 2021!
Nous avons tous vu les fameuses trottinettes électriques, parquées un peu partout dans les différentes villes du Portugal.
En Australie ces dernières sont comme devenues folles…
Des trottinettes en libre-service se sont mises à parler aux usagers dans la ville de Brisbane, en Australie.
Des trottinettes électriques qui se mettent à parler, et font des propositions plus qu’indécentes aux usagers : non, ce n’est pas le scénario d’un film mais bien la vraie vie.
Dans une séquence filmée par un passant, on voit pas moins de huit trottinettes stationnées sur un trottoir lâcher des phrases à caractère sexuel lors des phases de connexion et de déconnexion.
La société n’a pas précisé comment les pirates ont pu prendre le contrôle des engins, et aucune mise à jour pour corriger le problème n’a été annoncée.
On se retrouve la semaine prochaine pour une actu toujours plus insolite !

%d blogueurs aiment cette page :