Musique en cours

Title

Artist

Background

Urgences en crise, salaires à Lisbonne, mobilisation à l’ambassade, Jorge Jesus roi de Rio

Ecrit par le 25 novembre 2019


Dans l’actualité portugaise de ce lundi 25 novembre…

 

« Tous les jours, nous faisons de la médecine de guerre. » Voilà ce que témoigne ce matin à la Une du journal Publico une cheffe de service des urgences de l’hôpital Santa Maria à Lisbonne. Le quotidien consacre un article à la crise des urgences, qui vivent des situations de chaos en cette fin d’année. Les médecins dénoncent le manque de personnel, mais aussi la longue attente pour les patients ou les lits occupés dans les couloirs des hôpitaux. La ministre de la Santé Marta Temido répond que le nombre de médecins augmente et que celui des urgences traitées a baissé par rapport à l’an passé.

 

Un salarié gagne en moyenne à Lisbonne 1170 euros. C’est ce qu’a révélé vendredi l’Union des syndicats de Lisbonne. L’USL rapporte aussi que 18 % des travailleurs touchent moins de 600 euros, c’est-à-dire et le salaire minimum, et 30 % gagnent entre 600 et 900 euros. Cette enquête met au jour d’importantes inégalités salariales dans la capitale portugaise. On apprend également que les faillites d’entreprises ont baissé de moitié depuis le pic de 2015, mais restent à un niveau élevé.

 

Le torchon brûle entre Joacine Katar Moreira et son parti baptisé Livre. La nouvelle députée est sous le feu des critiques pour s’être abstenue lors d’un vote pour condamner la récente agression militaire israélienne à Gaza, qui s’est soldée par 34 morts. La direction du parti se dit « perplexe » face à cette abstention. La députée répond qu’elle a « gagné seule les élections ». Qu’elle a toujours défendu la cause palestinienne mais que son vote est dû à des problèmes de communication avec son parti, pas convaincu par cette explication. Il lui maintient néanmoins sa confiance.

 

L’ambassade de France à Lisbonne sera éclairée en orange aujourd’hui. Une initiative pour marquer, en ce 25 novembre, la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Car l’orange est la couleur symbole du combat contre ce fléau persistant. Plusieurs ambassades à Lisbonne participent à cette initiative avec le soutien de l’ONG Soroptimist International au Portugal. La campagne de sensibilisation et de mobilisation doit durer jusqu’au 10 décembre.

 

C’est une bonne nouvelle que rapportait en fin de semaine dernière le Correio da Manhã. Six chiots ont été sauvés par la police du côté de Carcavelos, près de Lisbonne. Les animaux étaient abandonnés dans un fossé, dont un dans un sac plastique. Une femme qui promenait son chien et qui passait par là a alerté les autorités. Des voisins se sont aussi mobilisés pour apporter des couvertures et de la nourriture aux six chiots.

 

« Je suis fier d’être portugais. » C’est la réaction ce week-end de Jorge Jesus, l’entraîneur de Flamengo, le club le plus populaire du Brésil. Six mois après son arrivée à Rio de Janeiro, Jesus est au sommet de sa carrière. Il vient de remporter la Copa Libertadores, l’équivalent de la Ligue des champions en Amérique du Sud. Flamengo a battu samedi soir 2-1 le club argentin de River Plate. Jorge Jesus a récupéré son trophée avec le drapeau portugais sur les épaules. Le coach a dédié cette victoire à tout le peuple portugais et brésilien.

 

C’est un lundi pluvieux qui vous attend aujourd’hui, avec des averses prévues partout dans le pays. Les précipitations seront plus intenses dans l’Alentejo et l’Algarve, où le ciel sera couvert. Même chose du côté de Viseu et Aveiro. Ce matin les températures oscillent entre 9 degrés à Guarda dans le nord est et 15 à Lisbonne. Dans l’après-midi, on annonce 19 du côté de la capitale, mais aussi 17 à Porto et Coimbra, 19 à Setubal, Santarem et Evora, et enfin 20 en Algarve.


%d blogueurs aiment cette page :